Google Page Experience : tout savoir sur les nouveaux critères de positionnement

Google ne cesse d’améliorer ses algorithmes pour proposer des résultats plus pertinents. Google Page Experience, qui mesure la qualité de l’expérience utilisateur, devrait être une modification majeure en 2021. Explications et intérêt d’optimiser cette expérience utilisateur.

Google utilise plusieurs algorithmes pour définir les résultats des recherches.

Depuis plusieurs années, Google ne cesse d’améliorer son moteur de recherche. Il a, pour cela, développé de nombreux nouveaux algorithmes. L’un vise à détecter et sanctionner les sites qui utilisent de mauvaises pratiques, un autre valorise la qualité du contenu, un autre cherche à mieux comprendre la requête de l’utilisateur en langage naturel, un autre cherche à pénaliser les sites qui abusent de publicités, etc. Vous l’aurez compris, le moteur de recherche n’utilise pas un seul algorithme mais un très grand nombre et ajoute régulièrement de nouvelles fonctionnalités afin d’affiner encore davantage ses résultats. Ces algorithmes sont aussi régulièrement optimisés dans le temps.

Google Page Experience : un changement important en 2021 ?

Google Page Experience est un nouvel algorithme qui devrait débarquer en 2021.

Il est communément estimé que Google procède à 500 changements par an de ses algorithmes. Certains changements sont imperceptibles, d’autres bouleversent véritablement les résultats offerts. Parfois, il s’agit d’un nouvel algorithme qui modifie profondément les résultats des requêtes effectuées. Le prochain gros ajout d’algorithme de Google semble porter sur l’expérience utilisateur aussi appelé Google Page Experience.

Selon plusieurs sources, une mise à jour majeure portant sur ces critères est attendue en cette année 2021, probablement au mois de mai. Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien se préparer à ce nouvel algorithme qui pourrait modifier notablement la manière dont vos pages apparaissent dans les résultats de Google.

Comparaison entre un site web et une boutique

L’expérience utilisateur est grandement liée au design mais pas que.

Si l’on devait faire une analogie entre un site web et une boutique, nous pourrions dire que 3 piliers sont indispensables. Le design, le SEO et le webmarketing. Le design est non seulement l’aspect extérieur de la boutique mais aussi comment l’utilisateur se sent confortable ou bien encore la facilité qu’il a de trouver ce qu’il cherche rapidement et sans efforts à l’intérieur de la boutique. Il s’agit donc là de l’expérience utilisateur.

Le SEO correspondrait à l’emplacement de la boutique. Avec un bon SEO, la boutique serait très bien positionnée dans une rue dans laquelle passe de nombreux clients potentiels. A l’inverse, sans SEO, c’est comme avoir une boutique en plein désert. Enfin, le webmarketing est un peu comme avoir un vendeur dans la boutique qui incite les clients potentiels à l’achat ou au moins à l’action.

C’est quoi l’expérience utilisateur exactement ?

L’expérience utilisateur est la manière dont l’internaute interagit avec le site et son degré de satisfaction.

L’expérience utilisateur, selon Google Page Experience, est donc comment l’internaute va interagir avec la page sur laquelle il est arrivé mais aussi avec l’ensemble du site. Le moteur de recherche compte donc analyser les comportements des utilisateurs sur votre site web et déterminer si ceux-ci semblent s’y plaire, qu’ils interagissent et trouvent ce qu’ils sont venus chercher. Pour cela, le géant américain compte évaluer de nombreux critères différents et l’intelligence artificielle devrait y avoir une part prépondérante avec Google Page Experience.

Quels éléments Google Page Experience va prendre en considération ?

Google Page Experience se base sur plusieurs critères pour évaluer l’expérience utilisateur.

Google Page Experience souhaite comprendre comment l’utilisateur perçoit la page sur laquelle il est arrivé ainsi que son expérience sur le site de manière générale. L’algorithme va donc prendre en considération différents facteurs, aussi appelés « Signaux Web » qu’il juge importants pour évaluer l’expérience utilisateur.

La vitesse de chargement de vos pages est très importante

Tout le monde déteste les pages qui mettent longtemps à se charger et Google le premier. Cependant, le temps de chargement d’une page n’est pas tout. Google fait différentes distinctions et ne prend pas uniquement en compte le temps global de chargement.

> Le Largest Contentful Paint est un critère important de l’expérience utilisateur

Votre serveur doit répondre rapidement pour plaire à Google.

Le premier critère pris en compte est le Largest Contentful Paint (LCP). Il s’agit du temps de réponse de votre serveur. Google considère que moins de 2 secondes est bon, entre 2 et 4 secondes cela reste correct mais devrait être amélioré. Si le LCP dépasse les 4 secondes, alors il est considéré comme mauvais et vient donc gâcher l’expérience utilisateur. Si votre LCP dépasse les deux secondes, il serait donc bon de l’optimiser.

> Le First Imput Delay doit aussi être optimisé

L’interactivité de votre site doit être très rapide pour plaire à Google Page Experience.

Le First Imput Delay correspond au temps écoulé entre le moment où l’utilisateur interagit avec votre page et celui où le navigateur prend en compte cette interaction. L’idée est d’offrir une interactivité des plus rapides. Google Page Experience considère qu’un temps inférieur à 100 ms est bon. Entre 100 et 300 ms, cela reste correct mais peut être amélioré. Enfin si la durée dépasse les 300 ms, le moteur de recherche juge cela excessif et va donc pénaliser la page.

> Le Cumulative Layout Shift, un paramètre souvent oublié

Moins vos contenus vont bouger lors du chargement mieux votre site sera évalué.

Vous l’aurez sans doute remarqué, il arrive fréquemment de commencer à lire le contenu d’une page et soudainement, il y a un mouvement. Une image, une publicité ou une vidéo par exemple, se charge et le contenu que vous étiez en train de lire se retrouve déplacé. Ces mouvements inattendus sont perturbants pour l’internaute et viennent gâcher son expérience. Google Page Experience va prendre aussi en compte ce paramètre.

Le moteur de recherche estime qu’un Cumulative Layout Shift (CLS) inférieur à 0,1 est particulièrement bon. S’il est entre 0,1 et 0,25, il est médiocre et doit être amélioré. Et enfin s’il dépasse les 0,25, la page va être pénalisée car gênant l’expérience utilisateur.

La navigation dans la page, autre facteur important pour Google Page Experience

Google Page Experience va aussi porter un regard particulier sur la manière dont les internautes se comportent dans vos pages. Ainsi, l’algorithme du moteur de recherche va mesurer différents paramètres.

> Le scroll dans la page analysé par Google Page Experience

Google Page Experience va évaluer la lecture de l’internaute sur vos pages.

Parmi ceux-ci, nous pouvons citer le scroll vers le bas. L’algorithme va observer le scroll de l’utilisateur. Va-t-il consulter toute la page ou seulement une partie ? Va-t-il lire tout le contenu ou sauter des paragraphes ? Ces paramètres sont effectivement importants pour apprendre de l’expérience utilisateur. S’il lit l’intégralité de votre page c’est plutôt positif. S’il s’arrête à mi-chemin ou saute des passages entiers, cela montre une expérience moins intéressante.

> Les clics sur les liens, autre facteur important

Plus les utilisateurs interagissent avec votre site plus l’expérience est jugée bonne.

Qu’il s’agisse de liens internes, externes ou vers vos réseaux sociaux, le fait qu’un utilisateur interagisse avec votre site montre son intérêt et que l’expérience est intéressante ou pas. Si vous placez aussi des vidéos dans votre contenu, Google Page Experience va évaluer le pourcentage d’utilisateurs qui consultent les vidéos en ligne dans votre page. C’est aussi le cas si vous laissez à disposition des fichiers à télécharger. Si le taux de clic est élevé cela montre une expérience enrichissante. Si au contraire le taux de clic est faible alors l’expérience est moindre.

> Le partage des contenus et les commentaires sont pris en considération

Google Page Experience regarde aussi si vos pages sont partagées et commentées.

Google Page Experience prendra aussi en considération d’autres interactions de l’internaute avec vos pages. Si ce dernier partage votre contenu sur ses réseaux sociaux par exemple ou laisse un commentaire, cela indique clairement que son expérience utilisateur a été satisfaisante et que le contenu lui a plu. Il est donc important d’inciter les internautes à laisser un commentaire et faciliter le partage de vos pages sur les réseaux sociaux.

> La visite d’autres pages de votre site web

Il est important d’inciter les utilisateurs à consulter d’autres pages de votre site.

Après avoir consulté une page, si l’internaute en consulte une autre de votre site cela signifie qu’il a eu une bonne expérience utilisateur sur cette première page. Plus l’utilisateur visite d’autres pages ou se rend sur la page de contact de votre site web, plus Google Page Experience jugera que l’intérêt et l’expérience est enrichissante. C’est pourquoi vous devez inciter les internautes à consulter d’autres pages de votre site avec du Call to Action en fin d’article, des liens internes ou bien encore avec une colonne droite et un menu bien optimisés, clairs et simples d’utilisation pour trouver facilement et rapidement l’information désirée.

> Eviter les éléments qui gâchent l’expérience utilisateur

N’abusez pas des publicités et évitez les Pop-Up dans vos pages.

Pour beaucoup d’internautes, l’apparition intempestive d’un Pop-Up est souvent source de frustration. La lecture est interrompue par un élément intrusif qui nécessite deux nouvelles actions, lire le contenu du Pop-Up et fermer celui-ci pour pouvoir continuer sa lecture de la page. Une trop grande quantité de publicités, sous toutes ses formes, représente aussi une gêne. Google Page Experience va aussi prendre en considération ces facteurs pour évaluer l’expérience utilisateur.

Quels outils pour évaluer l’expérience utilisateur ?

Maintenant que vous connaissez les principaux éléments qui seront pris en compte par l’algorithme de Google Page Experience, vous voudrez sans doute évaluer la qualité de l’expérience utilisateur sur votre site mais sans trop savoir comment le faire. Pas de panique, Google met à disposition des outils performants pour cela.

Google PageSpeed Insights pour tout savoir sur la vitesse de chargement

Google PageSpeed Insights est l’outil de référence pour évaluer la vitesse de chargement.

Google PageSpeed Insights est un outil mis à disposition par le moteur de recherche pour les webmasters. Il permet de connaître, avec précision, comment Google évalue la vitesse de chargement de vos pages. Il vous fournit non seulement des données sur les différents temps de chargement de votre page mais aussi des indications pour optimiser ceux-ci. Une note entre 0 et 100 vous est aussi attribuée pour le chargement mobile et pour le chargement sur PC. Vous trouverez cet outil gratuit ici.

Google Analytics 4 pour évaluer le comportement de l’utilisateur

Google Analytics 4 est l’outil idéal pour tout savoir sur le comportement des internautes.

Google Analytics 4 est une nouvelle version de l’outil d’analyse de Google. Cette dernière mise à jour met l’accent sur le comportement des utilisateurs avec vos pages. Il utilise l’intelligence artificielle prédictive et une nouvelle méthode de tracking pour collecter de précieuses informations sur la manière dont les internautes interagissent avec vos contenus. Il semblerait d’ailleurs que cette nouvelle version a été lancée pour préparer la sortie de l’algorithme Google Page Experience plus tard dans l’année. Vous pouvez tout savoir sur les nouveautés apportées par Google Analytics 4 dans notre dossier complet.

Conclusions sur Google Page Experience

Il est important d’évaluer l’expérience utilisateur de son site dès maintenant et d’optimiser celle-ci avant la sortie de l’algorithme.

Bien que de nombreux paramètres soient déjà pris en considération par le moteur de recherche, Google Page Experience va condenser ceux-ci ainsi que de nouveaux dans un nouvel algorithme qui devrait sortir dans le courant du mois de mai 2021. Nous ne savons pas encore l’impact sur les résultats que ce nouvel algorithme aura mais il est important de s’y préparer à l’avance et d’optimiser, autant que faire ce peu, son site avec les nouvelles exigences du moteur de recherche. Les résultats obtenus pourraient être très intéressants dans les jours et semaines qui suivent la sortie de l’algorithme.